LES GENS HEUREUX : ALEXANDRE DÉSILETS dévoile un nouvel album des plus personnels.

Nouvel arrivage très attendu de chansons signées Alexandre Désilets, l’opus de dix titres pose au centre de sa proposition la voix magnifique et singulière de l’auteur-compositeur-interprète.

Après avoir dévoilé les extraits « Les gens heureux », « Trop court l’été » et « Viva l’avatar » — qui se sont attirés une réception fort favorable en plus de s’être frayé un chemin franc vers les ondes radiophoniques de la province —, la trajectoire du récent effort de l’artiste s’amorce de belle façon. Orchestré dans un univers acoustique et épuré, Les gens heureux s’amène ainsi, telle une touchante offrande d’honnêteté.

Tandis que le bonheur à toute épreuve semble l’idéal à projeter, l’artiste s’intéresse ici à cette tendance que présente l’humain à se conformer excessivement aux comportements attendus, quitte à taire sa propre subjectivité. Une normopathie du bien-être. Dans cette sempiternelle quête de l’amour celle d’aimer et d’être aimé, qui comme toujours, guide l’action. Désilets revisite l’image et la met à sa main.

Fidèle dans ses collaborations, il fait équipe avec le multi-instrumentiste Jean-François Beaudet, avec qui il compose, arrange et coréalise. S’ajoutent ici à eux Rémy Malo à la basse et Robbie Kuster à la batterie.

Toujours enclin à susciter l’introspection et la réflexion tout en donnant aux corps l’irrésistible envie de s’animer, Désilets — son talent certain, sa créativité et son grand sens mélodique — continue de s’imposer sur la scène musicale québécoise. Les gens heureux en est la plus récente, et convaincante, attestation.

LES GENS HEUREUX : nouvel album offert le 22 octobre 2021